Mushununu,

Panzi, Bukavu,

RD Congo

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Black

@Hopital de Panzi 2016

Journée Spéciale á la Cité de la Joie

June 15, 2017

 

 

Sous les auspices du Prof. Denis Mukwege, Maman Christine Deschryver, Vice-Présidente nationale de V-DAY et Directrice de la Cité de la Joie a procédé à la remise de  brevets à 90 filles, prêtes à affronter l’avenir.

 

Formées à la Cité de la Joie pendant une période de 6 mois, elles ont intégré la cohorte des femmes engagées une expression directe de transformation dans la société.

 

Elles sont venues brisées, abattues et humiliées, devenues leaders, elles rentrent déterminées et engagées à choper le terroir.

 

La Cité de la Joie, la clinique juridique, la Maison Dorcas et le centre  international ICART  sont les institutions constituant  la Fondation Panzi.

 

Aujourd'hui, la Cité de la Joie couronnait sa 11e promotion avec honneur et joie. On a noté la présence de la délégation des autorités provinciale représentées par l’Honorable Kinja Mwendanga, questeur de l’Assemblé Provincial du Sud-Kivu.

 

Dans son mot d’introduction, celle que tous appellent Maman Christine a décrit les activités. Les 6 mois de formations axés essentiellement sur le rétablissement psychologique et la réinsertion socio-économique, tous les deux s’intègrent dans l’approche One Stop Center (le modèle holistique de prise en charge des victimes de violences sexuelles) qui est le socle de l’action de la Fondation Panzi.

 

« Les gens qui vous ont fait du mal, ont pensé que vous étiez finies mais, arrivées à la cité de la joie, nous vous avions récupérées en déversant sur vous petit à petit une goutte d’amour comme l’eau sur une fleur pendant la saison des pluie. Aujourd’hui vous êtes devenues des vraies fleurs. Les médecins ont soigné le corps et nous, nous nous sommes occupés du reste » a dit Mme Deschryver.

 

La journée était animée par le battement des tambours, la danse, les saches et sketchs et un défilé de mode exprimant la détermination de celles qui ont appris qu’une des plus grandes valeurs de la vie était d’accepter son identité.

 

« Vous avez vécu une guerre qui n’est pas la vôtre, une guerre de pillage des ressources de la RDC où vos corps ont été un champ de bataille comme si on cherchait des minerais dans vos organes. Chères enfants, ayez une mission de changer positivement  votre communauté », a conclu Mme Deschryver.

 

Les brevets ont été octroyés à 90 filles survivantes de violences sexuelles.

 

Pour conclure la cérémonie, le Professeur Denis Mukwege a pris la parole. Il a loué le travail accompli à la Cité de la Joie et s’est réjoui de voir qu’:" Il y’a une nouvelle élite féminine compétitive qui pourra renforcer la société".

Il a félicité les encadreurs et les a encouragés à continuer cette action positive avec dévouement. Il a également mentionné le fait que l’équipe des encadreurs était restée presque identique depuis le début, preuve d’un bon leadership à la Cité de la Joie.

S’adressant aux lauréates, le Professeur Denis Mukwege leur a demandé d’être des modèles d’intégration sociale car l’avenir du pays dépend aussi d’elles.

 

La journée s’est terminée par l’hymne nationale à la satisfaction totale de tous. 

Please reload

Posts à l'affiche

Le Docteur Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018

October 5, 2018

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags